Nous avons eu la chance de pouvoir rencontrer Datawin, une entreprise d’origine française à  l’algorithme prometteur. Au-delà de la solution présentée, nous nous sommes intéressés, comme à notre habitude, à l’aspect technique de la chose : le machine learning et l’intelligence artificielle.

notre avis sur datawin une startup qui revolutionne le monde du pari sportif

Aujourd’hui, vous mettez en avant un algorithme pouvant prédire les résultats des matchs. Comment ça marche dans les grandes lignes ?

Datawin : Effectivement, nous avons développé un outil intelligent pour défier les bookmakers. Tout le monde a déjà pensé aux paris sportifs pour s’offrir un complément de revenu, mais une grande majorité des parieurs ont fini par rendre les armes face aux bookmakers ! C’est pour cela que nous avons cherché une solution et mis au point un algorithme permettant de transformer un match de football, de tennis ou de basketball en chiffres ! Notre algorithme fonctionne sur la base de la Big Data et du machine learning. Pour faire simple, au lieu de chercher toutes les données sur un match pour en arriver à la conclusion que par A+B le résultat d’une rencontre sera le suivant, notre algorithme fera lui-même le tri de toutes ces données pour prédire le résultat du match en question. Contrairement à un humain, notre produit ne passe à côté d’aucune donnée et optimise donc le pourcentage de réussite ! Pour un match de football, de nombreuses probabilités sont calculées par l’algorithme, que ce soit la prédiction que les deux équipes marquent ou encore du nombre de buts qui seront inscrits durant la rencontre. Les prédictions sont ensuite contrôlées par un parieur professionnel avant d’être proposées aux abonnés.

On entend souvent parler de big data, de machine learning… sans qu’on ne sache vraiment de quoi il en retourne. Pouvez-vous nous éclairer un peu plus sur le sujet ?

Datawin : Comme dit précédemment, notre algorithme est basé sur ces deux aspects qui peuvent paraître techniques au premier abord. Pour faire simple, nos data-scientists alimentent l’algorithme de toutes les données qui pourraient avoir un impact sur le résultat final d’un match. De jour en jour, l’algorithme contient de plus en plus de données. C’est cet ensemble très volumineux de données qui est appelé « Big data » ! Plus il y aura de données, plus l’algorithme sera capable d’apprendre tout seul de ses erreurs, c’est ce qu’on appelle le machine learning. Il permet à l’algorithme d’agir et de réagir comme en serait capable un humain. Plus la Big data sera volumineuse, plus l’algorithme sera performant puisqu’il aura amélioré ses connaissances de façon autonome sur la durée.

datawin utilise l intelligence artificielle pour son algorithme

Si les technologies évoluent grâce aux grands acteurs du web (Google, Amazon, Microsoft) qui proposent des solutions et des outils pour faire du machine learning, il n’en reste pas moins que certains défis doivent subsister. Quel est l’avis de Datawin là-dessus ? Quels sont, d’après vous, les plus grands défis à surmonter lorsqu’on lance un projet comme celui-là ?

Datawin : Il est vrai que l’objectif de toute entreprise est toujours de voir plus grand. Le machine learning peut nous permettre d’atteindre un niveau de performance inespéré et pourquoi pas un jour d’afficher un taux de réussite de 100% dans les paris sportifs, qui sait ? Aujourd’hui, l’intelligence artificielle laisse espérer de nombreux fantasmes sur ses perspectives, mais pour cela, de nombreux défis subsistent.

Effectivement, à travers un projet comme le nôtre, le plus grand défi que nous devons traiter à notre avis est jusqu’où pourront nous aller dans notre stockage de données ? Pour que notre algorithme soit meilleur chaque jour, nous devons l’alimenter sans cesse, mais jusqu’à quelle quantité de data pourront nous aller ? C’est notre principal défi à l’heure d’aujourd’hui. Bien-entendu, l’accès à certaines données est également un défi que nous devons surmonter. Par exemple, des data sur la santé des joueurs pourraient être un moyen colossal d’augmenter notre rendement.

Jusqu’à quel niveau de détail peut-on aller ? Peut-on envisager un jour de prendre en compte la forme physique des joueurs ou la météo pour prédire l’issue d’un match ?

Datawin : Totalement ! La météo fait partie des données que nous essayons d’ores et déjà d’intégrer dans notre algorithme, car cette donnée peut s’avérer essentielle ! En effet, les terrains détrempés ont déjà joué de mauvais tours à plus d’un parieur. La forme physique des joueurs est également une donnée que nous avons envisagé de prendre en compte, d’autant plus quand on sait que les joueurs sont ultra-connectés de nos jours à l’aide de brassières connectés placés en dessous de leur t-shirt ou encore de capteurs présents sur leurs chaussures. En revanche, il est actuellement très compliqué d’avoir accès à ces données. Nous pensons que l’intelligence artificielle n’a pas de limites, alors pourquoi nous en fixer une ?

datawin avis sur intelligence artificielle

Est-ce que l’intelligence artificielle est ouverte à tous aujourd’hui ? Par exemple, est-ce-que 2 personnes dans un garage peuvent se lancer dans un tel projet ? Ou est-ce réservé à des sociétés capables de faire des investissements colossaux ?

Datawin : Si vous m’aviez posé cette question quelques années en arrière, je vous aurais répondu que l’intelligence artificielle est hors de portée du fait de sa complexité ainsi que de son coût ! Aujourd’hui, les choses ont changé et nous pensons tout le contraire. De nombreuses solutions sont disponibles sur le marché sans être hors de prix. En fait, les grosses sociétés ont été des précurseurs de l’intelligence artificielle. De nos jours, n’importe quelle entreprise peut se lancer dans ce domaine, c’est d’ailleurs l’opportunité que nous avons saisie ! Il faut « simplement » faire preuve de patience et de réflexion pour aboutir à un beau résultat !

Quelles sont les applications concrètes du big data et du machine learning aux paris sportifs ? Est-ce utilisé par les bookmakers par exemple ?

Datawin : De nos jours, de nombreuses applications de big data existent dans le monde sportif à l’image de « foot direct », « who scored » ou encore « match en direct ». Elles permettent d’obtenir un nombre incalculable de données sur des équipes ou des sportifs. Les bookmakers utilisent principalement la big data et le machine learning pour déterminer la cotation des différents paris sportifs qu’ils proposent. Effectivement, 90% de leurs cotes sont déterminées grâce à différents algorithmes, ce qui leur offre la possibilité de proposer plus de 200 paris par match sans aucun problème ! Les bookmakers utilisent également ces logiciels pour établir leurs marges sur les différentes cotes. Pour cela, les bookmakers font souvent appel à des fournisseurs de logiciels tels que BetConstruct ou SBTech.

Quid de l’IA dans les paris sportifs ? Comment l’intelligence artificielle a-t-elle changé l’industrie des paris sportifs ?

Datawin : Oui, l’intelligence artificielle a changé l’industrie des paris sportifs. Grâce à l’IA, les parieurs possèdent aujourd’hui beaucoup plus d’outils pour rivaliser avec les bookmakers. L’IA permet essentiellement d’analyser les performances sportives en ne passant à côté d’aucune information qui pourrait avoir un impact sur le résultat final d’une rencontre. Elle permet aux parieurs d’avoir la possibilité de profiter d’analyses détaillées basées sur les résultats précédents des équipes ou des athlètes sur lesquels ils souhaitent parier. Nous pouvons d’ores et déjà affirmer que l’IA influencera de plus en plus l’industrie des paris sportifs au fil des années, vous n’avez encore rien vu !

Certains parlent de l’adoption de la réalité virtuelle, d’autres de blockchain dans les paris sportifs… Comment envisagez-vous l’avenir technologique des paris sportifs ?

Datawin : L’industrie des paris sportifs est en constante évolution, c’est une certitude. Nous pensons que la réalité virtuelle peut totalement changer cette industrie, notamment au niveau de la fan expérience. La réalité virtuelle serait une possibilité pour les bookmakers d’offrir aux parieurs une sensation totalement inédite : avoir la sensation de faire partie des événements sportifs sur lesquels ils ont placé de l’argent. La blockchain devrait faire son apparition sous peu dans cette industrie en termes de transfert d’actifs. Comme dans le football avec le salaire de Messi dont une partie lui est versée en crypto-monnaie, les parieurs pourront bientôt parier sous forme de crypto-monnaie, une technologie leur offrant plus de sécurité concernant leur vie privée.

Logo Datawin

 

L’avis de la rédaction sur Datawin :

Pour nous, Datawin a été une réelle découverte. Le monde des paris sportifs est généralement occupé soit par les très gros (winamax, pmu, betclic, …), soit par des inconnus qui travaillent par le biais de blogs, pages facebook, etc… montrant de manière ostentatoire des photos de tickets gagnants et de liasses de billet. La venue d’un nouvel acteur dans ce domaine, présentant une facette entièrement nouvelle, apporte une fraîcheur bienvenue tout en bousculant un peu le game comme le fait Datawin. A notre avis, c’est un acteur à suivre de près qui risque de rapidement apporter beaucoup au monde du pari sportif au fur et à mesure que son catalogue de disciplines s’étoffera.
Pour consulter d’autres avis sur Datawin  :
https://www.histoires-vraies.fr/2021/06/02/interview-de-datawin-precisions-avis-pour-tout-savoir-sur-l-aglorithme-et-l-entreprise/
https://partenaires.lepoint.fr/quand-lia-et-le-machine-learning-sattaquent-aux-paris-sportifs/quand-lia-et-le-machine-learning-sattaquent-aux-paris-sportifs

Laisser un commentaire