Dans le jargon du web 2.0, un troll désigne un intervenant malintentionné, malfaisant, qui œuvre à la perturbation d’un forum de discussions sur internet en provoquant des polémiques ou en multipliant les messages sans intérêt.

Troll : définition

Quelle est la définition d’un troll ? En bref, il s’agit d’une personne aux intentions douteuses, qui intervient sur les forums de discussion en ligne, les blogs ou les réseaux sociaux dans le but de perturber leur fonctionnement normal. Les moyens mis en œuvre pour atteindre cet objectif varient. Il peut s’agir de spams, soit des messages répétés sans intérêt, ou de provoquer des polémiques avec les autres intervenants pour générer des réactions.

A l’origine, le terme troll désigne un personnage laid et particulièrement méchant, issu de la mythologie scandinave. Méchant, agressif, voire répugnant, le troll incarne la laideur et la malveillance dans le folklore nordique. Sur internet, il faut savoir que les trolls sont quasiment aussi vieux que le web lui-même. Dans les années 1990, ils se répandaient surtout dans Internet Relay Chat (IRC).

Comment gérer un troll ?

Un troll est par définition méchant, mais il est aussi très malin. Cela ne veut pas dire qu’il est difficile de le démasquer. En effet, les signes ne trompent pas. Un troll est facilement reconnaissable à ses propos violents, répétés et particulièrement incohérents. Leur seul but est de provoquer. Comment donc le gérer ? C’est très facile : il suffit de ne pas le « nourrir » en entretenant la discussion. Autrement dit, ne réagissez pas à ses propos, c’est contre-productif. Vous n’avez qu’à l’ignorer. Vous pouvez aussi le « plonker », c’est-à-dire le mettre dans une liste noire pour ignorer automatiquement ses messages ultérieurs.