Les jeunes diplômés ont de quoi avoir le sourire ! Pourquoi ? Parce que le gouvernement français vient de donner plus de détails sur les premières aides de son plan dédié au secteur de la cybersécurité, à l’occasion du Forum international de la cybersécurité  qui se tiendra prochainement à Lille. Objectif annoncé : tripler le CA et doubler les effectifs, de quoi offrir de belles opportunités de carrière aux jeunes diplômés. Le point sur le sujet avec Supinfo.

Les cybermenaces boostent l’emploi dans le domaine de la cybersécurité

Le tout digital a ses vertus, mais il a aussi sa part d’ombre : les cyberattaques qui se multiplient, ciblant les entreprises de toutes tailles, de la PME au grand groupe, tous secteurs d’activités confondus. Les organismes publics ne sont pas en reste, la presse faisant état récemment de cyberattaques ciblant des hôpitaux, entre autres.

Naturellement, les entreprises cherchent à protéger leurs actifs en investissant dans la cybersécurité, mais elles font face à une pénurie de talents dans le secteur. Un secteur dont la croissance sur les 5 prochaines années est estimée à 8 / 10%, alors qu’il ne compte que 37 000 professionnels actifs. Le gouvernement a donc décidé d’agir, faisant preuve d’un volontarisme louable, via un plan chiffré à 1 milliard d’euros dans le but de résoudre le problème de pénurie. Objectif : tripler le CA du secteur et doubler ses effectifs, tel qu’annoncé en marge du Forum international de la cybersécurité à Lille. Plan de carrière assuré pour les jeunes diplômés !

Les CDI largement disponibles

En France, décrocher un CDI relève du parcours du combattant… sauf dans le secteur de la cybersécurité ! Pour preuve, le témoignage d’un jeune diplômé, titulaire d’un mastère spécialisé cybersécurité et cyberdéfense de Télécom Paris et en poste CDI : « L’année dernière, malgré la crise sanitaire, toute ma promo a trouvé un emploi. J’ai été contactée par plusieurs recruteurs et j’avais déjà un poste en terminant mon stage ». Cela témoigne du grand besoin du secteur en profils qualifiés, capables de sécuriser les serveurs et de prendre en charge la sécurité des systèmes d’information d’une entreprise ou d’un organisme public.

Un campus cyber à La Défense

Le plan du gouvernement inclut plusieurs projets, parmi lesquels un campus cyber qui ouvrira ses portes à La Défense en janvier 2022. Celui-ci accueillera des centaines de professionnels du secteur de la cybersécurité, en plus d’un accélérateur de startup et un grand espace d’exposition pour présenter les différents métiers du secteur. A ce propos, Cédric O, secrétaire d’Etat au Numérique a déclaré : « Je suis confiant, je vois la cybersécurité au programme de plus en plus de formations. Des discussions sont en cours avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ». Pour sa part, le président du futur campus cyber, Michel Van Den Berghe, souhaite « sortir de l’image repoussoir du codeur en sweat à capuche ».