Heycar est une plateforme de vente en ligne de voitures d’occasion. Si Daimler et Volkswagen étaient déjà actionnaires, Renault et sa filiale RCI Bank and Services vont les rejoindre. Déjà présente en Allemagne, en Espagne ainsi qu’au Royaume-Uni, Heycar va ainsi prochainement arriver en France. Une initiative qui devrait diversifier le marché selon l’avis de Prestige Cars.

La plateforme Heycar, pour la vente de véhicules d’occasion en ligne en BtoC

Le groupe Renault poursuit sa politique de vente de voitures d’occasion en ligne. Il a en effet déjà acquis il y a trois ans la plateforme Carizy, spécialisée dans la vente de VO entre particuliers. Renault, avec sa filiale RCI Bank and Services, est ainsi entré récemment dans le capital de Mobility Trader Holding afin de participer au développement de la plateforme Heycar au sein de l’Europe, et plus particulièrement de la France d’ici le 4e trimestre 2021.

Cette dernière a pour objectif de proposer aux particuliers des véhicules d’occasion en BtoC (ils sont en effet issus des réseaux de concessions), ce qui la distingue de Carizy qui est pour sa part en CtoC. Le groupe a ainsi expliqué vouloir contribuer « activement au développement de la plateforme Heycar en Europe en mettant en ligne leur stock de véhicules d’occasion et en apportant à la plateforme les actifs commerciaux de Carizy, le leader français de l’intermédiation de la vente de véhicules d’occasion entre particuliers, qui connaît actuellement une croissance rapide en France ».

Renault renforce son positionnement sur le marché des véhicules d’occasion

Heycar est une plateforme qui a été créée en 2017 par Volkswagen Financial Services, en collaboration avec l’association des concessionnaires allemands (Volkswagen et Audi Partnerverband). Elle opère d’ores et déjà au Royaume-Uni depuis 2019 et en Espagne depuis 2020. La plateforme propose aux particuliers plus de 380 000 véhicules d’occasion issus de près de 5 000 concessions.

Pour Renault, « dans un marché du véhicule d’occasion en forte croissance et marqué par la digitalisation, cette acquisition renforcera la présence de Renault Group dans l’écosystème du véhicule d’occasion à travers une expérience digitale de qualité. RCI Bank and Services proposera des financements et des services adaptés aux spécificités des véhicules d’occasion et aux besoins des clients, pour chaque véhicule mis en ligne par les concessionnaires de Renault Group ».

Cette action va ainsi renforcer le positionnement de Renault sur le marché de l’occasion qui enregistre une très forte croissance en Europe au cours des derniers mois. En outre, cela permet au groupe de rattraper son retard face au groupe Stellantis (Citroën, DS, FCA, Peugeot et Opel) qui avait une avance certaine sur ce marché.

Le CEO de Renault, Luca de Meo, ajoute que « nous sommes heureux de ce projet avec Heycar, qui est devenu en quelques années un acteur incontournable de la distribution en ligne de véhicules d’occasion. Cet accord s’inscrit dans la stratégie de Renault Group d’accroître la création de valeur à chaque étape du cycle de vie des véhicules. Dans la lignée de Re-Factory – le projet de reconversion de l’usine de Flins en un site dédié à l’économie circulaire de la mobilité – nous entendons, à travers ce partenariat, renforcer la compétitivité de notre réseau de vente sur l’ensemble de la chaîne de valeur du véhicule d’occasion : de l’approvisionnement à l’après-vente en passant par le reconditionnement, la commercialisation et la vente de financements et de services ».