Le cabinet d’étude Sollers Consulting a réalisé plusieurs études concernant la digitalisation du secteur des assurances. L’enseignement principal qui ressort de ces rapports est que le Cloud est en passe de devenir une norme qui régit ce secteur d’activité d’une grande importance. Le cofondateur de Sollers Consulting Michał Trochimczuk confirme cette donne en déclarant : « On constate une volonté générale d’innover, et l’innovation aura un impact sur les fonctionnalités critiques. Pour moderniser leur informatique, ils [les assureurs] s’appuieront largement sur les solutions cloud ».

Un long chemin reste à parcourir…

Bien que le Cloud apparaisse comme une option intéressante pour la modernisation du secteur des assurances, celui-ci n’est pas encore utilisé à grande échelle. La raison principale est que les compagnies d’assurances manquent considérablement de compétences en Cloud Computing. Marcin Pluta, responsable chez Soller Consulting a expliqué à ce propos : « Dans le domaine des assurances, le Cloud est utilisé dans des domaines très isolés ». Pourtant, selon lui les professionnels du secteur sont conscients de tout le bien que le Cloud Computing peut faire à leur activité. Grâce à cette technologie, les assureurs peuvent, en effet, gagner considérablement en agilité et en efficacité. Il s’agit en effet d’une réelle opportunité de progression auprès de laquelle il ne faut absolument pas passer.

Quel est l’apport du Cloud au secteur des assurances ?

Si le Cloud est considéré comme une composante essentielle de l’avenir du domaine des assurances, c’est bien parce qu’il va permettre aux assureurs de traiter une plus grande quantité de données. Cette technologie offre également des options d’automatisation très intéressantes, qui vont faire gagner les compagnies d’assurances en productivité. Selon l’avis d’Actudata, il s’agit d’une réelle avancée technologique, qui sans nul doute aura des répercussions commerciales positives chez les assureurs.